DISCOURS MATHILDE - ART APERO RONAN – 14/06/2019

 

RONAN, vous allez le voir, est un artiste assez atypique, qui a tendance à transcender les frontières.

 

 

Natif de Lorient puis Carnacois, RONAN est très attaché à la Bretagne, et ça se voit. Dans de nombreuses toiles, la péninsule ouest de la France est visible et RONAN en fait l’éloge de sa nature puissante, la mer, sa force, sa beauté, ses pêcheurs. Il dédit même une série aux Penn-Sardinn, les têtes de sardines, surnom donné aux habitants de Douarnenez.

D’autres lieux comme Pornic, La Bernerie ou Noirmoutier sont sources d’inspiration.

L’âme celtique qui habite RONAN peut parfois nous accompagner jusqu’en Irlande et sa côte multicolore et sauvage, à l’antipode de la nature de ses habitants, qui, comme en Bretagne, sont reconnus pour la qualité de leur accueil.

Cet ancrage fort à sa terre et celle de ces ancêtres ne l’ont finalement que plus ouvert l’esprit sur les diversités culturelle de notre monde, qu’il part découvrir après ses études d’ingénieur.

Car la vie de RONAN l’a aussi emmené sur des chemins plus exotiques :

  • Cuba,

  • l’Inde,

  • les Iles Andaman – qui font certes parties de l’Inde, mais qui sont plus proche géographiquement de la Birmanie),

  • le Brésil (où vit sa fille Enora)

  • et la Californie, par exemple.

Le voyage est ici source de création, je vous laisse le soin de deviner quelles œuvres font honneurs à quelles terres. Un indice : plus RONAN voyage loin, plus les couleurs sont éclatantes !

 

Voici là encore un code que RONAN transcende.

Dans le tourbillon de ces compositions, les huiles peuvent successivement passer des couleurs douces voire quelquefois plus sombres, aux pigments vifs et flamboyants. Une indécision qui ouvre d’autant plus à un éventail d’émotions, un répertoire varié de paysages et de scènes où l’Homme est toujours absent, parfois suggéré, et la réalité souvent effacée.

 

Oui, RONAN ne choisit pas entre le figuratif et l’abstrait. Si les panoramas sont ici clairement identifiables, ils sont là teintés d’une nappe d’effets fugitifs qui brouille l’observation du curieux qui s’en approche, le réel devient songeur, les réactions émotionnelles et analytiques s’essaiment, les couleurs et les matières richement utilisées, comme pour multiplier les couches des possibilités, ne se font qu’un témoin plus fort de l’impression générale, même si l’auteur conserve une idée plus précise de l’origine de la création picturale, une réminiscence qui s’est gravée au plus profond de son cœur.

Anticonformiste, RONAN peut même surprendre son assistance en proposant hier un point de vue, demain un autre, en retouchant une œuvre, en remplaçant une couleur qui ne correspond plus à l’esprit de la toile, ou tout simplement… en la renversant ! Peut-être avez-vous observé cette peinture avec une signature en haut à gauche à l’envers !?...

 

Enfin, là où RONAN bouleverse les conventions, c’est avec son expérience. Celle du terrain est longue. Petit-fils de peintre qui lui apprend les techniques du dessin, il se passionne tôt en autodidacte pour l’encre et la gravure.

 

Amateur d’art, notamment de peintures et sculptures, il fonde il y a plus de 20 ans ABIA, Association Bazar Intercontinental des Arts, qui transforme sa péniche stationnée à Nantes en galerie d’art. Plusieurs artistes deviennent ses amis et sources d’inspiration, comme Pierre Cornière ou Christian Perrier.

 

Pourtant, RONAN ne peint que depuis 8 ans ! Un déclic, le jour où il ose enfin participer à un cours organisé par son association. Depuis, tout est allé très vite, l’exposant est devenu exposé, comme si tout était évident, facile, pré destiné : 150 toiles en 4 ans, petits ou grands formats, il réalise même les châssis, il expose très rapidement partout en Bretagne et aux Etats-Unis, Laguna Beach, près de Los Angeles ou Bainbridge Island près de Seattle, mais aussi à Paris, Londres, Moscou, ou Recife au Brésil.

 

Aujourd’hui , RONAN se consacre entièrement à son art.

Un nouveau métier qu’il semble prendre comme un jeu de grandes vacances. En témoigne les vidéos partagées sur son site Internet, sur lesquelles on peut le voir en toute décontraction, chemise ouverte, frôlant la nonchalance, ou plutôt l’élégant flegme britannique, présenter des œuvres fraîches aux caractères si sensibles, et sometimes in english of course 

 

What else ? Sa carrière est bien huilée, son couteau bien aiguisé, instrument de prédilection pour apporter des effets, de l’épaisseur, faire ressortir la matière et aussi… parce que c’est facile à nettoyer ! Et oui, il est comme ça RONAN !

 

Voilà pourquoi nous sommes fiers de le recevoir au Loroux-Bottereau. Terres Celtiques ou du bout du monde, couleurs vives ou douces, registre figuratif ou abstrait, toutes ces facettes font de son travail une œuvre riche, pour un artiste complet et atypique, un « abstrait terrestre », comme peuvent l’être ses toiles, bref, comme on les aime.

 

Merci pour votre attention et bon voyage au pays de RONAN !

​​​After completing studies into the electronics sciences field, Ronan decided to explore the world. During his endeavor, he meets numerous artists.

Back to Paris, he founded with two odd this friends (Ariel and Idir) the association ABIA ( Bazaar Intercontinental des Arts) in 1987.

Through three of them, showcased their work in PARIS, LONDON, MOSCOW, RECIF and SEATTLE.

In NANTES, 1992, Ronan « Atelier 10 » was born and became a boat showcase named « Batelier 10 ».

During all those years, he develops artistic events like « La Belle Journèe » and «Quai des Arts ».

Recently, after showcasing his fellow artists in his own gallery, Ronan showcases his own artwork.

His paintings, often abstract and full inspiration, drown from landscapes he encountered along his trip : BRASIL, where his daughter ENORA lives, INDIA, ANDAMAN islands and CALIFORNIA.

Moreover, from his homeland Brittany and Ireland and ancestors, he creates a universe that recalls us the powerfull forces of oceans ..

Etudes d’ingénieur terminées, Ronan décide de parcourir le monde. Durant son périple, il rencontre de nombreux artistes. De retour à PARIS, il fonde avec deux amis (Ariel et Idir) l’association ABIA (Bazar Intercontinental des Arts) en 1987. Tous trois exposent alors à PARIS, LONDRES, MOSCOU, RECIFE et SEATTLE.

A NANTES en 1992, RONAN crée la galerie « Atelier 10 » qui deviendra la galerie flottante « Batelier 10 ». Durant toutes ces années, il organise également des évènements artistiques et notamment « La belle journée » et « Quai des Arts ».

Aujourd’hui, après avoir exposé ses amis artistes, RONAN expose ses propres toiles. Ses peintures, souvent abstraites et d’inspiration forte de ses voyages évoquent des paysages : le BRESIL où vit sa fille Enora, l’INDE, les Iles ANDAMAN et la Californie . Et aussi, à partir de sa Bretagne natale et de l’IRLANDE de ses ancêtres, il crée un univers qui nous rappelle la puissance des océans et parfois l’indomptable rapport de force qu’ils entretiennent avec les Hommes.

FAQ

 
 
Livrez-vous à l'étranger ?

 

Les livraisons sont gratuites dans le monde entier  pour les toiles dont la valeur est supérieure ou égale  à 600 euros sinon participation de 50 € ou 50 $ en rajoutant une participation transport dans le panier. Cet participation se trouve dans la page "anciens/older"

 

Comment se faire rembourser ?

 

Il faut renvoyer le tableau à vos frais.

 

Puis-je échanger un article ?

Il faut renvoyer le tableau, choisir un autre et envoyer 50 € ou 50 $ en rajoutant"participation 50 € " dans le panier..

Comment suivre ma commande ?

 

Nous vous envoyons par mail les coordonnées du colis, que vous pouvez suivre sur Internet

 

 

Puis-je contacter les livreurs ?

 

Modalités sur le site du transporteur.

 

Quelles sont les options de livraison ?

 

Une livraison spécifique peut être réalisée par votre transporteur.

 

Nous contacter

+33 6 13 24 63 53

ronan@abia.fr

Moyens de paiement

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Pinterest Clean

© 2023 par DÉCOR. Créé avec Wix.com